Ma douche sans savon

IMG_9615-1024x1024

Les peaux sèches, sensibles et atopiques comprendront sans doute. Les autres ouvriront peut-être des yeux ronds. Le fait est que, depuis plusieurs années, je privilégie les douches sans savon – et, vous l’aurez noté, depuis deux minutes… les rimes en « on ».

Evidemment, je ne me nettoie pas seulement à l’eau claire. Simplement, j’utilise des produits lavants à base ou enrichis en huile, et de préférence estampillés « sans savon ».

Deux raisons à cela: J’ai une peau sèche à tendance eczémateuse ET je suis atteinte de flemmingite aiguë lorsqu’il s’agit de se tartiner de crème des pieds à la tête -qui plus est au quotidien.

Aussi, pour préserver au maximum le PH de ma peau -et de la vôtre, d’ailleurs- (situé entre 4,5 et 5 environ), j’ai banni les gels douche « classiques » de ma salle de bain. S’ils rivalisent généralement d’ingéniosité olfactive -jeune, j’étais accro au Tahiti douche à la noix de coco, vous aussi, je le sais-, ces derniers sont généralement formulés à partir d’agents lavants un brin trop alcalins pour les peaux atopiques. C’est d’ailleurs pour cela que la plupart des dermato recommandent aux peaux sensibles d’utiliser des nettoyant surgras et autres pains dermatologiques au PH plus acide -et donc plus proche de celui de la peau. S’ils nettoient aussi bien que n’importe quel autre produit lavant, ils interfèrent moins dans la constitution de flore de la peau laquelle forme un bouclier de défense naturel contre les agressions extérieures.

Sur mon podium perso, trois produits testés et approuvés de longue date, que je rachète régulièrement (voire que je stocke):

L’huile de douche PH5 Eucerin: indétrônable. Une texture fine et enveloppante, une odeur discrète mais solaire. Elle laisse un voile soyeux mais absolument non gras sur ma peau ce qui me permet de zapper la crème hydratante assez facilement.

La crème douche et bain surgras à l’huile d’amande douce et de coco bio vierge Cadum: c’est simple, Mister.T -et sa peau sensible, lui aussi- n’utilise qu’elle, été comme hiver… Heureusement qu’il existe un grand format! Si le produit mousse plus qu’une huile, il laisse cependant la peau douce et hydratée après le rinçage. Et puis cette odeur de coco, on en mangerait!

L’huile nettoyante apaisante Xémose, Uriage: pas hyper glam niveau packaging mais terriblement efficace en cas de crise de dartres ou de début d’eczéma (derrière les genoux en ce qui me concerne). Sa texture assez épaisse ne mousse pas vraiment mais réconforte immédiatement la peau irritée. Surtout, elle laisse un voile soyeux sur la peau, assez présent, ce qui la rend plus souple et donc plus confortable. A compléter au besoin à l’aide d’un baume adapté au type de peau -faites ce que je dis, pas ce que je fais 🙂

Quels sont vos chouchous sous la douche? Si vous avez encore mieux que ces trois-là -voire un trois en un-, je suis preneuse!

 

Suivez Mon aparté beauté sur Facebook, Twitter et Instagram

Routine beauté de janvier : mes produits préférés

IMG_9517-1024x1024

 

Deux mots: hydratation et nutrition. En janvier, ma peau, qui jusque là se contentait d’une noisette de crème hydratante légère Rosa Angelica de Sanoflore (j’y reviendrai avec plaisir au printemps) s’est mise à tirailler après le démaquillage. Signe qu’il fallait adapter ma routine beauté aux premiers vrais frimas de l’hiver. Sur le podium de janvier donc, un sérum à l’acide hyaluronique bio, une crème hydratante riche, une huile régénérante et un fond de teint insoupçonnable.

Eau extraordinaire à la fleur d’oranger, Melvita

Enrichie en acide hyaluronique de soja et en mucilage de figue, cette eau de fleur d’oranger à la texture gelée s’applique à ma manière d’un sérum, sur peau propre et sèche. J’aime son odeur légère et le fait qu’elle apaise immédiatement ma peau, sans la surchager. Sa texture ultra fluide -pour vous donner une idée, je dirais que le produit est à peine plus lourd que de l’eau- pénètre instantanément. L’été, il m’arrive de n’utiliser que ça par temps caniculaire. En ce moment, je l’utilise matin et soir, après m’être démaquillée à l’eau micellaire.

Prix: 15,50 euros

Crème pour visage contre les éléments, Aesop

Aussi épaisse qu’un baume, cette crème forme un bouclier réconfortant sur la peau. J’en prélève une noisette matin et soir, que je réchauffe du bout des doigts avant de l’étirer du centre aux bords du visage. Malgré sa richesse, elle ne laisse pas de fini gras sur ma peau. Je n’ai pas non plus constaté de luisance ou de maquillage qui vire au cours de la journée. Last but not least, je suis complètement accro à son odeur de plantes fraîches.

Prix: 45 euros

Huile Jeunesse Biodefense Multi-Nutrient, Estelle&Thild

Entièrement bio, cette huile pour le visage made in Stockholm est d’une finesse remarquable. C’est le premier produit de cette marque « organic » que j’utilise et j’ai du coup très envie de me laisser tenter par les autres. En hiver, je suis pourtant une fidèle de l’huile de lotus de Clarins, que j’alterne avec un peu d’huile d’argan Melvita. Celle-ci combine les vertus hydratantes, nourrissantes, adoucissantes et rééquilibrantes des huiles végétales de noyau d’abricot, amande douce, jojoba et églantier. Contrairement à l’huile au lotus Clarins qui sent bon le patchouli, celle-ci ne sent presque rien, ce qui n’est pas pour me déplaire puisque j’en mélange 3-4 gouttes à la crème contre les éléments Aesop -dont, je le répète, j’adore l’odeur. Souple, elle s’étire facilement sur le visage et laisse un fini velours sur la peau. Je la trouve d’ailleurs plus souple et plus lisse depuis que je l’utilise au quotidien.

Prix: 39 euros

Fond de teint Encre de peau, Yves Saint Laurent

Aussitôt essayé, aussitôt adopté. Inconditionnelle du stylo Touche éclat de la même marque, j’aime la texture aérienne du petit dernier de la marque, moi qui cherche seulement à unifier, plutôt qu’à camoufler. La spatule qui sert à prélever et à déposer la juste de dose de produit est des plus pratiques, bien plus que ce que peuvent l’être les pipettes -combien de produits ai-je déjà fait tomber à cause d’une satanée pipette…  Le maquillage, léger, reste en place toute la journée, sans virer. Un plus par rapport à son cousin Teint Touche Eclat (eh oui, il faut suivre), plus riche, -mais aussi plus couvrant- qui avait tendance à me faire luire passé quelques heures.

Prix: 51 euros

 

Suivez Mon aparté beauté sur Facebook, Twitter et Instagram