Ma recette facile pour des crêpes inratables

recette-facile-crepes-inratables-chandeleur

Parce que c’est bientôt la Chandeleur, je ne résiste pas à partager avec vous ma recette de crêpes ultra facile et surtout, inratable, parole d’honneur ! Je ne sais plus vraiment d’où elle vient, de ma mère a priori, mais qui la tenait elle-même, je crois, d’une amie. On m’a eu dit, sur l’ancienne plateforme du blog, qu’elle ressemble à une recette star chez « Tupperware », allez savoir.

Si comme moi, vous aimez les partager, je vous conseille de doubler la dose de la recette qui suit. Vous obtiendrez ainsi environ 25 crêpes. Comptez une bonne heure entre la préparation et la cuisson si vous décidez de vous lancer.

Ce qu’il vous faut (pour une douzaine de crêpes donc) :

-1 blinder/robot mixer

-une poêle à crêpes de 25 cm de diamètre

-250 g de farine blanche

-3 oeufs

-1 demi litre de lait demi-écrémé

-1 pincée de sel fin

-parfum au choix: zeste de citron, vanille, rhum ambré (1 bouchon et demi, mon préféré)…

En pratique :

Dans un bol ou directement dans le blinder, ajoutez la farine, les 3 oeufs, le lait, la pincée de sel et un bouchon et demi de rhum, zeste de citron, Cointreau, Grand Marnier et/ ou un sachet de sucre vanillé. Mixez le tout puis verser la pâte dans un saladier.

Huilez légèrement la poêle avant chaque crêpe. Personnellement, j’utilise une fourchette sur laquelle j’enroule deux feuilles d’essuie-tout bien épais, que j’attache à l’aide de ficelle de cuisine, que je plonge ensuite dans un bol rempli d’huile de tournesol.

Prélevez une louche de pâte, laissez dorer dans la poêle quelques minutes. Lorsque les bords se décollent, glissez une spatule fine sous la crêpe et retournez-la rapidement (ou faite-la sauter!). Faites cuire l’autre face encore quelques instants puis réservez dans un plat.

Afin que les crêpes conservent leur souplesse plusieurs jours, sucrez-les légèrement au sortir du feu et empilez-les les unes sur les autres dans une assiettes plate. Couvrez-le tout à l’aide de papier aluminium.

Il n’y a plus qu’à déguster : nature, avec un filet de citron, un peu sirop d’érable, de la pâte à tartiner, de la confiture, du miel…

Régalez-vous bien 😉

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *