Prodigieusement châtain

IMG_9455-1024x1024

C’est la conclusion après deux mois: je ne suis pas faite pour être blonde. Non pas que mon blond ait mal vieilli, ni que je me sois lassée. Juste, en me regardant dans l’ascenseur le matin, je me sentais un peu à côté vous voyez.

Dimanche dernier, je suis donc repassée au presque châtain. « Presque », parce que sur la boite de la coloration utilisée, il est écrit « blond foncé ». « Blond foncé », ma couleur naturelle d’après les coloristes parisiens. Dans ma campagne toulousaine, les coiffeurs m’ont toujours dit « châtain ».

12534443_979882955425518_1580691535_n

En un peu moins d’une heure, je suis donc redevenue moi. Cela faisait un bail. Dix ans que je m’étais perdue de vue entre le henné, le roux, l’auburn et puis le blond. Les retrouvailles avec mon reflet dans le miroir m’ont laissée quelques minutes circonspecte, puis finalement soulagée.

Du coup, j’ai décidé de m’octroyer quelques soins de luxe pour bichonner ma nouvelle chevelure. D’où une sacrée commande sur le site du coloriste de Cathou (Deneuve), Christophe Robin, dont la marque éponyme de produits capillaires est n°1 dans mon coeur. Il y a d’abord ce masque régénérant intense à l’huile de figue de barbarie, le meilleur que j’ai testé à ce jour. Sans silicones, sans parabènes ni SLS, il sent divinement bon et répare les cheveux dès la première application. Le pot dure longtemps, j’en utilise l’équivalent d’une grosse noix pour mes cheveux mi-longs, une fois par semaine à minima. De même, je ne saurais que trop vous recommander le scrub au sel marin de la même marque. En fonction de mon degré de stress, j’ai parfois des irritations au niveau du cuir chevelu ; je n’ai à ce jour pas trouvé mieux pour l’apaiser. Après utilisation, les cheveux sont aériens en racines et surtout, ça ne démange plus là-haut.

12446149_1076827819034783_1009757642_n

Quant à la coloration, pour celles à qui le résultat pourrait plaire, j’ai donc opté pour la teinte « Lin » de la gamme Prodigy de L’Oréal Paris. C’est la deuxième fois que  j’utilise cette coloration (la première, j’avais opté pour la teinte « Byzance », sorte de blond foncé doré). J’aime beaucoup la palette de couleurs, toutes les nuances paraissent très naturelles. L’application est facile également, il suffit de suivre la notice, tout est très bien expliqué. Les gants sont fournis, la spatule pour mélanger aussi et le temps de pose est de seulement 30 minutes. Last but not least, le produit sent plutôt bon et pas trop fort -une prouesse au rayon de la colo chimique.

Et vous, vous êtes-vous déjà trompé(e) de coupe de cheveux ou de coloration au point de ne plus vous reconnaître? Racontez-moi, je suis curieuse.

PS. Ce post est aussi tagué dans la catégorie « Beautythérapie », CQFD 😉

 

Suivez Mon aparté beauté sur Facebook, Twitter et Instagram