Ma routine soins du presque printemps

routine-soins-printemps

Je sais, avec le temps qu’il fait ce week-end, le titre de ce post semble un peu éloigné de la réalité.

Et pourtant : avec le redoux et la remontée des températures, la peau n’a plus les mêmes besoins qu’au coeur de l’hiver. Au placard les crèmes et baumes hyper nourrissants : ce printemps, j’ai envie d’une dewy skin. Une quoi ? Une de-wy skin, comprenez, une peau saine, nette, rebondie, à peine rosée, qui capte la lumière sans autre artifices que des soins bien choisis. Pour en savoir plus, filez donc sur marieclaire.fr, tout est ici.

Comme  là encore l’hydratation est la clé -on ne le répètera jamais assez- j’ai misé sur « peu mais mieux ». J’ai donc composé ma nouvelle routine beauté en choisissant scrupuleusement mes produits. Après avoir passé au crible plusieurs formulations, mon choix s’est arrêté sur une eau best-seller, deux textures d’une même crème à la compo minimaliste, un super sérum booster d’acide hyaluronique et un contour des yeux intelligent.

Dans le détail, cela donne :

Eau cellulaire Esthederm, 30 euros les 200 ml : non, ce n’est pas « que de l’eau ». C’est avant tout une formule brevetée qui se rapproche de l’eau de la peau. Utilisée après le démaquillage, elle neutralise par exemple les effets asséchants du calcaire ou de formules au PH éloigné de celui de la peau, qui finissent fatalement par la déséquilibrer. Au même titre qu’un super sérum, je la vois un peu comme une bombe d’hydratation. Il suffit d’en pulvériser un peu sur un épiderme propre et de l’effleurer du bout des doigts pour constater un confort immédiat.

Sérum H.A Intensifier Skinceuticals, 120 euros : si vous cherchez des résultats cosmétiques rapides et durables, je vous conseille de regarder du côté de cette marque américaine, pilier de la dermo-scientifique chez L’Oréal (qui en est propriétaire). C’est l’une des marques les plus dosées en principes actifs disponible aujourd’hui sur le marché. Dit comme cela, ça peut effrayer, surtout quand on sait qu’aux Etats-Unis, elle est souvent prescrite en complément d’actes de médecine esthétique. Chez nous, on la trouve en parapharmacie, sur l’e-shop Dermacenter mais aussi à la boutique Dermacenter située au 13 Rue des Francs Bourgeois, 75004 Paris. Si vous en avez l’occasion, passez-y une tête, les conseillères connaissent les produits sur le bout des doigts et sauront vous diriger vers les soins qui vous correspondent.

L’H.A Intensifier n’a rien de bien méchant. Il s’agit d’un sérum « correcteur » à base de Proxy-lane concentré à 10% censé améliorer le taux d’acide hyaluronique à niveau de la peau, lequel décroit naturellement avec l’âge. Chez Skinceuticals, il s’intègre d’ailleurs parfaitement à une routine dite « premières rides ». J’en applique 3 gouttes matin et soir sur le visage, après l’Eau Cellulaire.

Sensifine crème ET fluide SVR, 13 euros : mais pourquoi ne l’ai-je pas découverte avant ? Cette gamme de la marque française SVR (vendue en pharmacie et parapharmacie) est pile poil ce que je cherche depuis longtemps : une formule simple -seulement 12 ingrédients pour la crème et le fluide- exempte de parfum, paraben, alcool, conservateur, silicone, colorant, tensio-actif, huile minérale, paraffine, lanoline, allergène. Avec ma peau fine à tendance atopique, c’est le match gagnant. J’applique une à deux pressions de crème le soir avant de me coucher et exactement la même dose de fluide, moins riche, le matin avant d’aller bosser. En plus, elle ne coûte presque rien : prix indicatif 13 euros, disponible en ligne sur le site de la marque. Qui dit mieux ?

Contour des yeux Optim-eyes Filorga, 49,90 euros : cette zone étant particulièrement sensible chez moi, elle marque d’autant plus vite les signes de fatigue ou d’agression extérieure. Parmi les produits contour des yeux reçus récemment à la rédaction, c’est vers cette formule que je me suis tournée pour son action anti-rides, cernes et poches combinée. On est encore sur de l’expertise médi-cosmétique, d’où le prix du produit. Certes il existe moins onéreux, mais on reste selon moi sur quelque chose d’accessible étant donné la qualité du produit et la quantité utilisée chaque jour : une pression matin et soir pour les deux yeux. Malgré de très longues journées au boulot en ce moment, je trouve mon contour des yeux moins froissé le matin, plus lumineux aussi.

Last but not least, la konjac, cette éponge asiatique qui promet un nettoyage de peau écolo en douceur, a aussi intégré mes basiques beauté. J’utilise celle au thé vert d’Erborian. C’est devenu un rituel dont je ne pourrais plus me passer, le soir, sous la douche. Après avoir au préalable démaquillé mes yeux avec une lotion biphasée adaptée, j’utilise un lait ou une crème que j’effleure du bout des doigts sur mon visage. Je passe ensuite la konjac gonflée d’eau pour retirer le produit et les impuretés de la journée. Ma peau ne s’est jamais aussi bien portée, mieux encore que lorsque j’utilise une simple eau micellaire qui ne nécessite pas d’être rincée à l’eau du robinet… Mon teint est plus clair, mon grain de peau s’est remarquablement affiné en 3 semaines -l’éponge possède une action gommante légère. Cerise sur le gâteau : elle a une durée de vie de 3 mois, à condition de bien la suspendre pour la laisser sécher entre deux utilisations, et ne coûte que 9,90 euros. C’est certain, je la rachèterai !

Rien à voir avec le Schmilblick mais, chose rare,  j’avais envie de partager avec vous une photo prise ce vendredi à Paris à l’occasion de la soirée Dior Backstage. Je m’y suis rendue en compagnie d’Aurélie, journaliste qui travaille avec moi depuis novembre, et vous savez quoi ? Je trouve que notre duo prend plutôt bien la lumière 😉

dior-backstage-2017

 

 

 

 

A LIRE AUSSI...

2 commentaires

  1. Je connais la marque S.V.R mais je n’ai pas encore eu l’occasion de tester la gamme Sensifine! J’ai une peau très sensible et atopique, j’utilise en ce moment le lait nettoyant, l’émulsion et le masque dans la gamme Tolérance Extrême chez Avène. Ma peau est apaisée et hydratée! Je ne peux plus m’en passer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *