Let’s go to the beach

IMG_0679

Enfin, nous y sommes ! Dans quelques heures, Mister T. et moi serons en Corse -si Air France veut bien laisser décoller notre navette. Comme Caro, j’ai eu un peu de mal à boucler ma valise, repoussant d’ailleurs cette tâche jusque tard dans la soirée d’hier, craignant à tout moment la réception d’un mail ou sms nous informant que cet été, ce serait Paris Plage -_-

Malgré tout, j’ai réussi à ranger la totalité de mes affaires avec une efficacité jamais vue,-preuve en est, à l’heure où je vous parle, je devrais normalement être en train de TERMINER ma valise sous l’air consterné de Mister T.

Bref, après 6 étés en Corse, je connais mes basiques : quelques sous-vêtements, 3-4 robes de plages, 2 maillots de bain, une paire de baskets pour randonner entre les châtaigniers, un jean usé pour monter à cheval, de l’anti-moustiques (encore et toujours Anti-Pique de Puressentiel, le meilleur), de la crème solaire (vous constaterez sur Instagram que nous pourrons tartiner la plage si besoin), un brin de lecture (j’en suis donc au 6eme pavé d’Outlander, soit quelques 1500 pages pour ceux qui suivent), un panama, une paire de lunettes de soleil, un permis de conduire valide… Résultat : une valise poids plume de 9,6 kg et de la place pour ramener saucissons, canistrelli et Nuciola, CQFD.

Sur place, pas de programme ni de montre. Seulement le maquis, la mer et le farniente. Cette année, Mister T. a même décidé de désactiver de son plein gré les notifications en tout genre qu’il reçoit toutes les 53 secondes et demi environ, sur son téléphone -ce qui constitue un énorme progrès, croyez-moi.

Pour le reste, vous l’aurez compris, je ne bloguerai (toujours) pas depuis là-bas, d’une part parce qu’il n’y a pas de wi-fi là où je dors, d’autre part parce que les vacances, c’est sacré. Je n’ai pas non plus eu le temps de programmer des posts… Je suis déjà tellement contente d’avoir pu sortir le bébé avant la rentrée -merci Gauthier, ange gardien ad vitam de Mon aparté beauté. A chaque jour suffit sa peine, hein.

Je n’ai plus qu’à vous souhaiter un bel été, de bonnes vacances pour ceux et celles qui en prennent. Je vous quitte sur mon mantra du moment, à expérimenter sans modération : Do more of what makes you happy ! C’est dit !

A très vite.

A LIRE AUSSI...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *